Liste des sites

Trier Trier Site Trier Trier Nature Trier Trier Période Trier Trier Dép.
Arles-Rhône 3 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Bataiguier Épave de navire Période médiévale Alpes-Maritimes
Bonaparte Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Bouée Borha 2 Autre gisement Période contemporaine Bouches-du-Rhône
Capo Sagro 2 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Dramont E Épave de navire Antiquité Var
Écueil de Miet 3 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Fourmigue C Épave de navire Antiquité Alpes-Maritimes
Francesco Crispi Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Giraglia 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Grand Congloué 1 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Grand Congloué 2 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Grand Saint-Antoine Épave de navire Période moderne Bouches-du-Rhône
Heinkel 111 Épave d'aéronef Période contemporaine Alpes-Maritimes
Insuma Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Jas d'ancre de Sormiou Autre gisement Antiquité Bouches-du-Rhône
Jeanne-Elisabeth Épave de navire Période moderne Hérault
La Love Épave de navire Antiquité Alpes-Maritimes
Le Caducée (Bugho 2) Autre gisement Antiquité Haute-Corse
Liban Épave de navire Période contemporaine Bouches-du-Rhône
Macinaggio 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Madrague de Giens Épave de navire Antiquité Var
Mortella 2 Épave de navire Période moderne Haute-Corse
Mortella 3 Épave de navire Période moderne Haute-Corse
Ouest Giraglia 2 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
P-38 de Saint Exupéry Épave d'aéronef Période contemporaine Bouches-du-Rhône
P-47 Meria Épave d'aéronef Période contemporaine Haute-Corse
P-47 Santa Severa Épave d'aéronef Période contemporaine Haute-Corse
Plane 3 Épave de navire Période médiévale Bouches-du-Rhône
Pointe de la Luque 2 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Port-Miou C Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Punta Vecchia 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Rubis Épave de sous-marin Période contemporaine Var
Sainte-Dorothéa Épave de navire Période moderne Alpes-Maritimes
Sud Caveaux 1 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Titan Épave de navire Antiquité Var
Tour d'Agnello 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Tour d'Agnello 2 Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Tour Sainte Marie 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse

Macinaggio 1

Épave de navire Voir sur la carte
Présentation
Carte d'identité
Bibliographie
Médiathèque

En bref...

A droite, amphore Dressel 2-4, appartenant probablement à la dotation de bord ; à gauche, amphore Gauloise 4 de la cargaison, Macinaggio 1, 2013 (© ROV Perseo/Drassm).

L’épave Macinaggio 1 gît à plus de 300 m de fond au large du Cap Corse. Elle a révélé une cargaison homogène d’amphores de type Gauloise 4 avec une cargaison complémentaire  de barres de fer. Cette épave représente un jalon important pour notre connaissance du commerce du vin gaulois et de la route maritime empruntée, entre le règne de Vespasien (69-79) et celui de Trajan (98-117), depuis les côtes de la Narbonnaise à destination probable de Rome.

Histoire du site

Macinaggio 1 (campagne 2013) : a et b, détail du tumulus d'amphores ; c, détail de l'amas en fer localisé presque au centre du tumulus d'amphores ; d, détail d'une partie sur l'un des longs côté de l'amas en fer (© ROV Perseo/Drassm).

Cette épave a été découverte de manière fortuite par l’ingénieur Guido Gay en 2013. Une évaluation du gisement a été réalisée par le Drassm la même année au moyen d’un ROV, Le Perseo GTV-Ageotech de la société Copetech. Elle a permis d’avoir des images vidéo de l’épave, les dimensions approximatives du site et de prélever quelques pièces. 

Le gisement s’étend sur 19 x 9 m et il est partiellement éparpillé. Bien que l’on ait longtemps considéré les épaves profondes comme un patrimoine protégé de l’action des humains, il a été constaté que la cargaison de Macinaggio 1 avait été largement abîmée par le passage de chaluts dont les filets peuvent atteindre des profondeurs de plus en plus importantes.

Travail à bord de l'André Malraux lors de la mission archéologique menée sur des épaves de la côte orientale de la Corse en 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm)

Les épaves situées à grande profondeur sont généralement les mieux conservées car le bois et la cargaison sont hors d’atteinte de la plupart des activités humaines, en particulier du pillage, et sont situées dans des milieux protégés, de la houle, de l’oxygène et d’un grand nombre d’organismes qui pourraient détériorer les vestiges D’abord en collaboration avec l’Ifremer et la Comex, le Drassm développe désormais ses propres outils pour documenter  le patrimoine immergé à grande profondeur.

Cargaison, mobilier et vie à bord

Amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm)

Le gisement est constitué d’une cargaison homogène d’amphores de type Gauloise 4, a priori rangées sur un seul niveau. L’une d’elles a été prélevée en 2013 pour étude. Seuls quelques autres types d’amphore ont été observés : une ou deux Dressel 2-4, destinées au transport du vin ; deux amphores de type Beltran IIB contenant habituellement  des sauces ou des saumures de poisson. Ces amphores font probablement partie de la dotation de bord pour les marins. L’ensemble permet de dater l’épave dans le dernier quart du 1er siècle de notre ère ou le début du IIe siècle. 

On constate également la présence au centre de l’épave d’un amas de métal très concrétionné qui a été interprété comme une cargaison complémentaire de barres de fer à l’origine placée au centre du navire, probablement près du mât.

Col d'amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm)

Les amphores de type Gauloise 4 ont été très largement diffusées dans l’Empire romain, notamment sur le limes germanique, sur tout le pourtour occidental de la Méditerranée et dans une moindre mesure en Méditerranée orientale. Il est en revanche très rare de retrouver les épaves associées à ce transport, probablement parce que les routes le plus souvent empruntées pour relier la Narbonnaise à Rome et l’Italie devaient être hauturières, ce qui limite notre capacité à retrouver ces navires.

Macinaggio 1 constitue ainsi non seulement une des rares épaves transportant un chargement homogène de Gauloise 4 mais encore un des témoignages les plus précoces de ce commerce. Parmi les autres exemples, on peut citer l’épave Bagaud 3 dans le Var, qui a livré presque exclusivement des Gauloises 4 datées du IIe s.,  mais dont le site est très mal conservé.

La présence de ce chargement mixte oriente vers deux possibles ports de départ pour le dernier voyage du navire, Arles ou Narbonne. En effet, l’association très fréquente de Gauloise 4 et d’amphores hispaniques dans les épaves les mieux connues, comme c’est le cas ici, est un indice probable de cargaisons composées dans un de ces deux grands ports de redistribution où ces amphores étaient présentes en grande quantité. Par ailleurs, le rôle de Narbonne dans la diffusion des barres de fer provenant de son arrière-pays, de même que celui d’Arles dans la redistribution du fer et des amphores gauloises, est bien connu.

Le bateau et son gréement

Aucun élément de la coque ni d’accastillage n'est visible. Au nord-ouest du site, une longue pièce rectangulaire pourrait appartenir à une ancre en fer.

Le bois se situe sous la cargaison et n’a pas fait l’objet d’une opération de fouille. En revanche, la forme du gisement permet d’évaluer la taille du navire originel à 17 m de long pour 5 à 7 m de large.

Quelques curiosités

Travail à bord de l'André Malraux lors de la mission archéologique menée sur des épaves de la côte orientale de la Corse en 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm)

Entre 2015 et 2021, vingt-six épaves reposant entre 70 et 500 m de profondeur ont fait l’objet d’une expertise lors des missions de carte archéologique sur le littoral de la Corse.

Pays France
Aire marine protégée Parc Naturel Marin du Cap Corse et de l'Agriate
Département Haute-Corse
Commune Macinaggio
Lieu-dit
Code EA 30-3375
Nature du site Épave de navire
Chronologie Antiquité
Indicateur de période Mobilier
Structures
Mobilier Amphores : amphores Dressel 7-11, Gauloises 4, Dressel 2-4, Beltran IIB
Céramiques :
Autre : fer en barre
Lieu d'exposition
Contexte Géologie : sable et vase
Situation : immergé
Profondeur : entre 300 et 350 m
Historique des recherches Déclaration : Guido Gay - 2013
Expertise: Drassm - 2013
Opérations:
Commentaires
Rédacteur Hélène Botcazou

Bibliographie essentielle

  • CIBECCHINI Franca, Les routes de commercialisation du vin de Narbonnaise, l’apport des épaves profondes au large de la Corse, Gallia, n° 74-2, 2017, 119-130, Disponible en ligne
  • CIBECCHINI Franca, La Corse : une île au carrefour des routes maritimes, in : musée de Bastia, Secrets d’épaves : 50 ans d’archéologie sous-marine en Corse catalogue d’exposition, Bastia, 2017, 19-24.
  • CIBECCHINI Franca: DE JUAN Carlos: FONTAINE Souen: L'HOUR Michel: LABROT Jacques, Carte archéologique de la Corse, Bilan Scientifique du DRASSM, 2013, p. 100-102, Disponible en ligne

Pour approfondir

  • BIGOT Francis, Production et commerce des amphores gauloises sur le littoral et dans les ports de Narbonnaise, Mergoil, Archéologie Histoire Romaine,, 2020, 639
  • CIBECCHINI Franca, Les épaves antiques à grande profondeur et l’exemple de l’épave Capo Sagro 4 (au large de Bastia, Corse), in : MARLIER Sabrina, L’HOUR Michel, CHARRON Alain., DJAOUI David, Trésors du Fonds des mers, un patrimoine archéologique en danger, Arles, 2022, 276-281.
  • LONG Luc, VOLPE Giuliano, MARLIER Sabrina, L’épave Bagaud 3 (Île de Bagaud), Bilan Scientifique du Drassm, 2000, 73-74.

Photos

A droite, amphore Dressel 2-4, appartenant probablement à la dotation de bord ; à gauche, amphore Gauloise 4 de la cargaison, Macinaggio 1, 2013 (© ROV Perseo/Drassm). Macinaggio 1 (campagne 2013) : a et b, détail du tumulus d'amphores ; c, détail de l'amas en fer localisé presque au centre du tumulus d'amphores ; d, détail d'une partie sur l'un des longs côté de l'amas en fer (© ROV Perseo/Drassm). Col d'amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Col d'amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Col d'amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Col d'amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Col d'amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Amphore Gauloise 4, Macinaggio 1, 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Travail à bord de l'André Malraux lors de la mission archéologique menée sur des épaves de la côte orientale de la Corse en 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Travail à bord de l'André Malraux lors de la mission archéologique menée sur des épaves de la côte orientale de la Corse en 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Travail à bord de l'André Malraux lors de la mission archéologique menée sur des épaves de la côte orientale de la Corse en 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm) Travail à bord de l'André Malraux lors de la mission archéologique menée sur des épaves de la côte orientale de la Corse en 2013 (© Stéphane Cavillon/Drassm)