Liste des sites

Trier Trier Site Trier Trier Nature Trier Trier Période Trier Trier Dép.
Arles-Rhône 3 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Bataiguier Épave de navire Période médiévale Alpes-Maritimes
Bonaparte Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Bouée Borha 2 Autre gisement Période contemporaine Bouches-du-Rhône
Capo Sagro 2 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Dramont E Épave de navire Antiquité Var
Écueil de Miet 3 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Fourmigue C Épave de navire Antiquité Alpes-Maritimes
Francesco Crispi Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Giraglia 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Grand Congloué 1 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Grand Congloué 2 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Grand Saint-Antoine Épave de navire Période moderne Bouches-du-Rhône
Heinkel 111 Épave d'aéronef Période contemporaine Alpes-Maritimes
Insuma Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Jas d'ancre de Sormiou Autre gisement Antiquité Bouches-du-Rhône
Jeanne-Elisabeth Épave de navire Période moderne Hérault
La Love Épave de navire Antiquité Alpes-Maritimes
Le Caducée (Bugho 2) Autre gisement Antiquité Haute-Corse
Liban Épave de navire Période contemporaine Bouches-du-Rhône
Macinaggio 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Madrague de Giens Épave de navire Antiquité Var
Mortella 2 Épave de navire Période moderne Haute-Corse
Mortella 3 Épave de navire Période moderne Haute-Corse
Ouest Giraglia 2 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
P-38 de Saint Exupéry Épave d'aéronef Période contemporaine Bouches-du-Rhône
P-47 Meria Épave d'aéronef Période contemporaine Haute-Corse
P-47 Santa Severa Épave d'aéronef Période contemporaine Haute-Corse
Plane 3 Épave de navire Période médiévale Bouches-du-Rhône
Pointe de la Luque 2 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Port-Miou C Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Punta Vecchia 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Rubis Épave de sous-marin Période contemporaine Var
Sainte-Dorothéa Épave de navire Période moderne Alpes-Maritimes
Sud Caveaux 1 Épave de navire Antiquité Bouches-du-Rhône
Titan Épave de navire Antiquité Var
Tour d'Agnello 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse
Tour d'Agnello 2 Épave de navire Période contemporaine Haute-Corse
Tour Sainte Marie 1 Épave de navire Antiquité Haute-Corse

Tour d'Agnello 2

Épave de navire Voir sur la carte
Présentation
Carte d'identité
Bibliographie
Médiathèque

En bref...

Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ)

Tour d’Agnello 2 est l’épave d’un navire du XIXe siècle, située  à moins de 10 mètres de profondeur, au pied de la tour génoise d’Agnello, dans une petite anse ouverte aux vents dominants. Le mobilier retrouvé sur l’épave ainsi que ses caractéristiques architecturales la rapprochent d’une construction anglaise.

Histoire du site

Plongeur/Plongeuse sur l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ)

Tour d’Agnello 2 est également connue sous le nom d’épave « Dandé » du nom de son inventeur, Alain Dandé, qui déclare l’épave affleurant à la surface du sédiment en 1998.

En août 1999, Hélène Bernard (Drassm), réalise une expertise du site depuis l’Archéonaute et effectue un sondage permettant d’associer les vestiges à un navire de plus de 40 mètres de long.

Deux opérations de fouille archéologique programmée sont organisées en 2002 et en 2003 par la section archéologique du club de plongée de Pierre Bénite à Lyon (FFESSM), sous la responsabilité de Gilles Leroy de la Brière.

Cargaison, mobilier et vie à bord

Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ)

Des fragments de céramique ont été retrouvés à bord, datant l’épave du XIXe siècle (assiettes à tâches noires d’Albisola, porcelaine de Chine, faïence fine anglaise). Plusieurs tessons en verre ont également été retrouvés.

Parmi les rares éléments que l’on peut associer à la consommation alimentaire et à la cuisine, évoquée par la présence de morceaux de charbons, on peut citer un fémur et une clavicule portant des traces de boucherie, pouvant appartenir à un petit équidé, ainsi qu’une noisette et des copeaux de noix de coco.

L’épave a également révélé des éléments d’ameublement : deux petites pièces de marqueterie en forme de losange et une ferrure pouvant appartenir à un meuble.

Enfin, un morceau de mètre pliant gradué en pouces anglais ainsi qu’une petite plaque de baromètre portant les mentions décrivant le temps, de VERY DRY (très sec) à STORMY (tempête), ont confirmé l’origine probablement anglaise du navire.

Le bateau et son gréement

Pierres de lest et membrure de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ)

L’épave se trouve encastrée entre deux roches, ce qui n’a pas permis la conservation de l’une de ses extrémités, détruite par le ressac et les tarets

Du lest est réparti sur l’ensemble de l’épave. Il est constitué d’une roche volcanique (basalte) en  modules de 2 à 6 kilogrammes environ, de provenance inconnue.

Les vestiges architecturaux sont constitués de la quille, de la  carlingue et des membrures développées sur 3 mètres, comprenant les varangues, les genoux et quelques départs d’allonges. Quelques vaigres sont également conservées.

Les pièces architecturales sont principalement en orme, mais du chêne a également été utilisé pour le plancher de cale et les gournables. Les pièces du navire sont par ailleurs assemblées au moyen de broches de cuivre, de gournables pour fixer la membrure au bordé, et de clous en fer.

Le navire est également caractérisé par son doublage en cuivre, composé de plaques qui se superposent sur les œuvres vives.

Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CCJ/Drassm)

La membrure s’organise sur un rythme d’une varangue par maille, prolongée par deux allonges aboutées. Le rapport d’opération mentionne également la présence de chocks, qui sont des cales triangulaires ou trapézoïdales placées à la jonction entre deux éléments d’une membrure pour les lier. Une allonge flottante est disposée dans chaque maille, calée par de petites garnitures en bois. Ces allonges ne sont pas fixées à la quille mais seulement au bordé. Cette tradition de construction se retrouve dans la marine anglaise.


Sur la carlingue, on retrouve deux mortaises. De longues pièces métalliques de section circulaire ont été retrouvées. On les a associées à des épontilles devant à l’origine soutenir un pont.

Le contexte historique et les données d'archives

Bien que le naufrage de Tour d’Agnello 2 ne soit pas précisément daté, il a pu se produire au cours du XIXe siècle.

Jusqu’à la Restauration, les relations entre la France et l’Angleterre sont mauvaises. En 1802, la paix d’Amiens signe une trêve d’un an qui sera la seule période de paix franco-anglaise entre les guerres de la Révolution et la fin du règne de Napoléon 1er en 1815. Le Blocus continental, réponse de Napoléon au blocus déclaré par l’Angleterre en mai 1806, est engagé en novembre par le décret de Berlin et court jusqu’en 1814.

La Corse connaît un relatif essor économique au cours du XIXe siècle, lié à une politique de développement de l’île, qui se traduit par le tracé de routes carrossables reliant les principaux centres urbains, la construction d’un chemin de fer et l’installation sur l’île de plusieurs établissements industriels.

Pays France
Aire marine protégée Parc Naturel Marin du Cap Corse et de l'Agriate
Département Haute-Corse
Commune Rogliano
Lieu-dit Tour d'Agnello
Code EA 30-1630
Nature du site Épave de navire
Chronologie Période contemporaine
Indicateur de période Céramique, construction navale
Structures coque
Mobilier Amphores :
Céramiques : Faïence fine anglaise, porcelaine de Chine, fragments d'assiettes à tâches noires d'Albisola
Autre : plaque de baromètre, mètre pliant, pierres de lest
Lieu d'exposition
Contexte Géologie : sable
Situation : immergé
Profondeur : 8 m
Historique des recherches Déclaration : 1998 - Alain Dandé
Expertise: 1999 - Hélène Bernard - Drassm
Opérations: 2002 - 2003 - Gilles Leroy de la Brière
Commentaires
Rédacteur Hélène Botcazou

Bibliographie essentielle

  • BERNARD Hélène, épave Tour d'Agnello 2, Bilan Scientifique du Drassm, 1999, 74-75
  • LEROY DE LA BRIERE Gilles, épave Tour d'Agnello 2, Bilan Scientifique du Drassm, 2003, 96
  • LEROY DE LA BRIERE Gilles, épave Tour d'Agnello 2, Bilan Scientifique du Drassm, 2002, 77

Pour approfondir

  • VERGE-FRANCESCHI Michel, Histoire de Corse, le pays de la grandeur, Le Félin, Les marches du temps, Paris, 2002, 563

Photos

Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vaigres et membrure de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CCJ/Drassm) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Vue d'ensemble de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Pierres de lest et membrure de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Pierres de lest et membrure de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Pierres de lest et membrure de l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ) Plongeur/Plongeuse sur l'épave Tour d'Agnello 2 lors de l'expertise menée en 1999 par Hélène Bernard (Drassm) © Christine Durand (CNRS/CCJ)